Lundi 5 novembre 2018

Céline Ahond retrouve Pedro Morais et Rachele Borghi accompagnée d'Émilie Dauvergne. Ensemble ils poursuivent et partagent avec vous la réflexion entamée dans leur rencontre à mi chemin de la conférence et de la performance pour énoncer ce qui ne se décrit pas. "Est-ce que parler est une écriture ?". L’enjeu est de jouer dans un partage avec vous et les auteurs convoqués, les artistes cités, les souvenirs retrouvés. Un jeu où la pensée nous vient du corps et devient ce qui nous rend présents au monde dans un élan à s’auto-déterminer en prenant la parole. « J'aimerais faire l’amour avec ton cerveau » est l’expression d’un désir : celui de se créer des outils communs d'émancipation.

Peut-on faire l’amour avec la langue ? Faut-il réinventer la langue ou réinventer la façon de faire l’amour ? Comment imaginer la possibilité d’un langage au plus près de l’expérience des corps ? Partant de nos parcours personnels - et conscients de l’endroit d’où ils parlent - nous plongerons dans les trous noirs du corps social. Peut-on transformer les sensations d’un corps qu’on croit connaître ? Ce nouveau corps reste à inventer et il ne pourra se faire sans modifier l’usine des genres. Quelles formes de désirs pourront alors advenir ? Faisons confiance, pour l’instant, au langage qui s’y essaie.

Céline Ahond, Est-ce que parler est une écriture ?, HLM Marseille, 2012. © Photo : Annabelle Arnaud
Céline Ahond, Synesthésie ¬ MMAINTENANT, 2018