Lundi 2 septembre 2019

Louise Pressager investit sans concession et avec humour des thématiques situées au cœur des débats contemporains. Images et paroles de chansons procèdent chez l’artiste d’une seule et même impulsion. S’inspirant du quotidien et de ses expériences personnelles, elle interroge avec une ironie incisive des sujets universels tels que les croyances, la soif de réussite, la souffrance et les non-dits. Le regard que Louise Pressager porte sur l'existence, qu'elle soit collective ou intime, est d'autant plus tranchant que ses œuvres emploient un langage visuel et/ou textuel simple et une grande économie de moyens plastiques et formels. Accompagnée par le compositeur Ferdinand, et par quelques illustrations de son cru, elle propose un concert intimiste autour d’un tapis.

Née à Nancy en 1985, Louise Pressager vit et travaille à Malakoff. Après l’obtention d’un diplôme de droit, elle débute des études de sciences sanitaires et sociales. Sa pratique du dessin et de l’écriture se développe en parallèle. Mêlant humour, décalage et provocation, les œuvres de Louise Pressager se rapportent aux différents aspects de la vie sociale des individus. En 2014, l’artiste reçoit le prix spécial du jury au 59ème Salon de Montrouge. Elle participe à de nombreuses expositions, parmi lesquelles « ça va mieux » à la Galerie Octave Cowbell à Metz en 2017 ou encore, « Il va y avoir du sport ! » en 2018 à la Maison des Arts de Malakoff.

Louise Pressager, Synesthésie ¬ MMAINTENANT, 2019
Louise Pressager, Sans titre, 2019