Lundi 6 août 2018

Le fort de fous (2017) est un voyage poétique en trois actes. Par la mise en image d’ellipses et de métaphores, le film développe une réflexion sur le déplacement, la réappropriation du récit de l’histoire et la réactivation des mémoires comme stratégies de résistance. Narimane Mari produit des documentaires et réalise des films. Sa filmographie inclut Prologue (2007), prix spécial à l'IFF. Loubia Hamra (2013), son premier long métrage multi primé, a été projeté dans plus de 60 festivals et musées internationaux.
En 2015, elle réalise pour Hors Pistes au Centre Pompidou La vie courante, un opéra sur l’intimité urbaine et produit Dans ma tête un rond point de Hassen Ferhani (primé au FID, Torino, Belfort...), et Atlal de Djamel Kerkar en 2016 (prix premier FID). Le fort des fous, son deuxième long métrage présenté en installation à Documenta 14 à Kassel en 2017, fait sa première à Locarno Cinéaste du Présent puis Toronto, NYFF, BFI, RIDM, Torino, Rotterdam, CPHDOX...

Narimane Mari, Le fort des fous, 2017