Lundi 1er octobre 2019
Performance


Bouleversant les codes établis, Mattin nous offre une rencontre avec le bruit. Les interactions qui existent entre les musicien·ne·s et leurs instruments ou encore avec les éléments inhérents à chaque situation (le lieu, les spectateurs, etc.) sont intégrées à chacune de ses représentations. Pour Mattin, l’improvisation implique que chaque participant·e·s engage son individualité pour constituer un espace commun.

« Mattin, rencontré à Londres en 2003, puis équipier de diverses aventures que l'on pourrait situer à la croisée de la musique, de la philosophie, et de la performance. Entre autres : "idiomes and idiots", "unanimity", "the bridge"... Mattin part de l'improvisation musicale prise comme la possible radicalité d'une pratique de l'in situ pour en déduire une mise en critique des conditions de possibilité de ce site. Où le site est à prendre avec toutes les couches qui le font : politique, sociale, esthétique, économique... Il en vient à proposer une série d'actes comme autant de prises de positions ambiguës, de mise en crise de ce qui est supposé arriver, car s'il peut arriver aux improvisateurs de chercher la dissonance musicale ou sonore, lui cherche une dissonance sociale. »
Jean-Luc Guionnet

Mattin est musicien, performeur et écrivain, il né en 1977 à Bilbao. Dans son travail, il étudie les enjeux sociaux et économiques de la musique expérimentale. Tout au long de son parcours, il explore les paramètres liés à l'improvisation, notamment les notions de bruit et de liberté. En 2010, Mattin co-dirige avec Anthony Iles l’ouvrage « Noise & Capitalism ». L’artiste a participé en 2017 à la manifestation documenta 14.

Synesthésie MMAINTENANT, Concert Mattin, 2019 - © Photo : Aiman Saad Ellaoui
Synesthésie MMAINTENANT, Concert Mattin, 2019 - © Photo : Aiman Saad Ellaoui
Synesthésie MMAINTENANT, Concert Mattin, 2019 - © Photo : Aiman Saad Ellaoui
Synesthésie MMAINTENANT, Concert Mattin, 2019 - © Photo : Aiman Saad Ellaoui
Synesthésie MMAINTENANT, Concert Mattin, 2019 - © Photo : Aiman Saad Ellaoui
Synesthésie MMAINTENANT, Concert Mattin, 2019 - © Photo : Aiman Saad Ellaoui
Synesthésie MMAINTENANT, Concert Mattin, 2019 - © Photo : Aiman Saad Ellaoui
Synesthésie MMAINTENANT, Concert Mattin, 2019 - © Photo : Aiman Saad Ellaoui

QUELQUE CHOSE PLUTÔT
une proposition de Jean-Luc Guionnet

Si l’oreille passe son temps dehors, c’est qu’un possible pend à jamais au crochet de l’écho.
Qu’est ce qui dure dans ce qui dure ? Comment un dit "x" va-t-il persister ou pas en tant que "x" ? Comment va-t-il être identifié comme un "x" dans la durée et pas comme un "x’" ou un "y" ? Comment va-t-il tenir jusqu’à ce que "y" prenne enfin la relève ? Pourtant, la situation fait toujours que la chose "y" arrive à temps, et la chose "x" fait toujours que la situation dure assez.
Ce n'est pas parce que la musique est pleine qu’il n’y a plus de place dedans.

Jean-Luc Guionnet, Sans titre, 2018. Détail