À propos

Cet espace est un compte-rendu de résidence : Il rassemble les réflexions de Sébastien Noguera ( studio Château Fort Fort ) et Charles Gautier concernant leur collaboration de cinq mois sur la thématique de la « signalétique de la nocivité à l’échelle plurimillénaire » réalisée au Signe, centre national du graphisme de Chaumont, Haute-Marne — du 15 octobre 2019 au 15 mars 2020.

«Prospectives graphiques» : collaborer et co-créer

La résidence de recherche et de création « Prospectives graphiques » a été lancée en 2019 par le Signe, centre national du graphisme en partenariat avec l’Andra – l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs.

« Prospectives graphiques » a été l’occasion pour Sébastien Noguera et Charles Gautier d’initier une recherche originale, théorique et plastique, de développer des formes et d’enquêter sur les enjeux sémantiques et informatifs de la signalétique à l’échelle plurimillénaire. Malgré ce thème annoncé à l’appel à candidatures, « Prospectives graphiques » a été avant tout un espace permettant le soutien et la liberté de la création, sans attendus ni obligations de résultat, mis en place dans un souci d’accompagnement du développement artistique.

L’association du designer graphique et du chercheur en linguistique a permis d’investir le territoire aux enjeux importants de société actuelle et future par des questions de transmission propres au graphisme. Œuvrant dans un contexte d’avertissement, de prévention du danger, en émettant des hypothèses sur le plan des modes de communication avec des sociétés pour l’heure inconnues, leurs recherches ont permis d’établir un glossaire de matériaux langagiers et plastiques, des signes résistants au temps et à la matière.

Mariina Bakic
Responsable du développement et de la communication

Lauréats : Sébastien Noguera + Charles Gautier

Designer graphique Théoricien

Sébastien Noguera | www.chateaufortfort.fr
Sébastien Noguera est designer graphique indépendant, diplômé du DSAA « In Situ Lab » de Strasbourg. Depuis 2012 il dirige le studio de graphisme Château Fort Fort et enseigne le design graphique à Bellecour École et à e-Artsup, à Lyon. Son écriture permet d’envisager des ouvertures et des mobilités graphiques et sémantiques, qui traversent l’illustration et le numérique.

Charles Gautier | www.cnap.graphismeenfrance.fr/charles-gautier
Diplômé de l’École Estienne, Charles Gautier est docteur en sciences du langage. Il enseigne l’histoire et la théorie du design graphique, à l’École supérieure d’art et de design des Pyrénées. Il a soutenu sa thèse de doctorat « La graphie, l’image et le politique » en 2018. Ses recherches actuelles portent sur la notion de pasigraphie : les écritures universelles.

Appel à résidence — 1re édition

«Attention, déchets radioactifs !» : Comment avertir les générations futures ?

Résidence artistique de recherche et de création :

« Le Signe, centre national du graphisme, s’associe à l’Andra ( Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs ) pour lancer le programme de résidences artistique ‹ Prospectives graphiques › à destination des designers graphiques, des chercheurs en sciences du langage et de la communication, des théoriciens, historiens ou commissaires spécialistes des champs du graphisme et de la culture visuelle.

Remplissant sa mission de centre d’art, défini par la loi comme ‹ tête chercheuse › des formes artistiques de demain, le Signe suscite et soutient la recherche expérimentale dans son champ artistique, le design graphique. À cet égard, le Signe s’associe à l’Andra, acteur de son territoire chargé de mettre en oeuvre une politique nationale, sur une thématique de recherche commune autour de la communication prospective et de la mémoire dans le cadre d’un programme de résidence de recherche et de création pérenne. À l’instar de projets similaires outre-Atlantique ou en Europe du Nord, il s’agit de proposer à un ou des designers graphiques, en lien ou non avec des chercheurs d’autres disciplines, en équipe de deux ou individuellement, de réfléchir, d’inventer, de mettre en forme, en messages, symboles ou signes, tous supports confondus, une thématique ou problématique donnée.

Pour la première édition de la résidence ‹ Prospectives graphiques ›, deux résidents ont été sélectionnés parmi les candidats ( en équipe de deux ou individuels ), de manière à créer un dialogue intellectuel et créatif entre eux, en plus des rencontres qui pourront leur être proposées avec des chercheurs et universitaires spécialisés et des experts de l’Andra comme du design graphique. La durée de la résidence sera de cinq mois, dont un temps dédié à la recherche nécessaire pour comprendre et aborder des sujets aussi complexes.

Afin d’entrer d’emblée dans le cœur des réflexions menées par l’Andra, la problématique choisie est celle de la signalétique de la nocivité, à l’échelle plurimillénaire. Outre la question de l'information et l'avertissement adressés aux générations actuelles et futures sur le niveau de dangerosité des différents types de déchets radioactifs, à laquelle il conviendra de proposer une réponse. »

Le Signe | www.centrenationaldugraphisme.fr
L’Andra | www.andra.fr

Une journée d’étude pour cloturer la résidence

Résumé de la journée d’étude « Prospectives graphiques » cloturant les cinq mois de résidence artistique de recherche et de création réalisée au Signe, centre national du graphisme de Chaumont.

cf. Article : Journée d’étude « Prospectives graphiques »

Mémoire : Une journée d’étude autour de la résidence «Prospectives Graphiques»